Une bonne caille pour se calmer

Un soir récent, moi énervé par un we pourri de soucis perso et tout seul, je décide de passer 6minutes 45 à me préparer un dîner.

Une caille bardée (2€50 chez le boucher) une cuillère à soupe de lambig (les pas bretons peuvent remplacer par du calva à leurs risques et périls) une cuillère de riz grillé en poudre – sel au céleri – épices à couscous – un petit piment sec – ail – tomate – huile d’olive – PdT grenaille – chapelure (maison avec le vieux pain c’est mieux).

Pris un plat porcelaine émaillé fait chauffer le four à 250.

Couper les tomates (même si pas mures) en 2 – couper l’ail en lamelles fines, déposer les lamelles sur les demi tomates, saler au sel de céleri, parsemer de piment écrasé, mettre la chapelure, arroser d’huile d’olive.
Poser les tomates préparées dans le plat à four huilé.
Couper les PdT en 2, les traîner dans l’assaisonnement des tomates, les poser dans le plat.
Hop ! au four.
Prendre la caille bardée, la rouler dans une assiette ou l’on a mis le lambig, la poudrer des épices à couscous, la repoudrer de poudre de riz.
Attendre 15 mn, baisser le four à 180, ajouter la caille.
Attendre 20 minutes.
Déguster.

Coût : moins de 5 € et moins de 7 minutes de boulot.

Pour faire la “poudre de riz” qui fait une sorte de chapelure croquante a bon goût et tout un jour ou on a le temps, mettre une poêle à feu doux (4/10), poser du riz rond au fond, le laisser jusqu’à blondissement. verser dans un mortier, réduire en poudre, ça se garde bien au frigo.

[edit] çà donne ça (le flou en moins) :