Blancs de poulet à la saint Thomas

Bon, là c’est une créa que j’ai appelée comme ça parce qu’il faut la voir pour le croire !

La recette est moins simple que les précédentes, mais pas horrible non plus !

Il vous faut des blancs de poulet, une casserole et une poêle, ainsi que citronnelle, gingembre, sel, poivre, piment, sel au céleri, tomates, courgettes, pommes de terre, un alcool sec.

On commence par mettre dans la casserole un fond d’alcool ; j’ai mis du rhum, mais la vodka, le whisky ou le bourbon (pour donner un effet fumé) iront aussi.

On ajoute de la citronnelle (ou des zestes de citron) du gingembre, quelques grains de poivre et on fait chauffer les blanc en les retournant fréquemment.

Quand l’alcool a disparu, on ajoute des tomates coupées en dés, et une courgette coupée en dés.

Quand c’est presque sec on recouvre de bouillon de poule (maison ou bouillon cube comme j’ai fait.) Deux petits piments secs passés au mortier, du sel au celeri.
Là 8 mn de bouillon puis 20mn juste à chaud.

Pendant ce temps on coupe des pommes de terre en dés.
Puis on enlève les blanc pour les remplacer par les pommes de terres à qui on redonne un bouillon pendant 8mn.

Pour retirer les blanc (et la suite) on utilise un instrument génial : la cuillère à pâtes.

On découpe les blancs en lanières.
On les met dans un bol avec bien de la farine et de la chapelure. On secoue pour bien imprégner.

Au bout de 8 minutes, on retire les légumes de leur bouillon et on leur fait le même traitement.

On passe complètement le reste de liquide de cuisson qui fait un consommé d’entrée.

L’entrée servie,  on prend une poêle. Un cube de beurre, la même quantité d’huile et on y passe le poulet (5/6 mn, feu vif)

Même traitement pour les légumes.

On passe à table en servant sur un lit de roquette.

Miam ! 🙂